à 

C9019
3200, rue Jean-Brillant
Montréal (QC) Canada  H3T 1N8

Vidéo

Les textes de Marco Micone (1945 - ) – notamment des pièces de théâtre, des traductions-adaptations et des autotraductions – sont en général associés au domaine de la littérature de migration. Certains critiques (Pivato 1998, Simon 1999, L’Hérault 2003, 2006, Gauvin 2007, etc.) ont largement exploré ses pièces du point de vue personnel, sous l'angle de l’hybridité culturelle et linguistique, de la quête identitaire, du sentiment de déracinement, de la nostalgie liée à la volonté de retour au pays natal et finalement, du désir de s’enraciner. Bien que le travail exégétique des chercheurs ait révélé la richesse culturelle, politico-historique et linguistique dont ses textes regorgent, certains volets de son activité sont moins connus, comme le montre son travail de traducteur-adaptateur et d’autotraducteur. Dans notre communication, nous réfléchirons aux autotraductions miconiennes selon une perspective socio-traductologique. Plus spécifiquement, nous explorerons ce que signifie autotraduire la culture immigrée pour un public québécois, d’un côté, et un public italien, de l’autre, et, finalement, comment l’autotraduction miconienne contribue au développement d’une théorie plus générale de l’autotraduction.

Cecilia Foglia détient une Maîtrise en Langues et Littératures Modernes Euro-américaines de l’Université de Macerata (Italie). Elle est doctorante en traduction à l’Université de Montréal, où elle est assistante de recherche, d’enseignement de l’italien et chargée de cours. En 2013, elle a participé à la 25e édition du CETRA (Center for Translation Studies - Research Summer School), organisée par l’Université de Leuven (Belgique). Sa thèse explore la trajectoire socio-traductologique de Marco Micone, dramaturge, traducteur-adaptateur et autotraducteur d’origine italienne émigré au Québec. Ses intérêts de recherche portent sur la sociologie de la traduction, la traduction culturelle et la littérature de migration en traduction. Ses plus récentes publications sont “Tracking the Socio-graphical Trajectory of Marco Micone. A Sociology of Migration by Way of Translation” (2014) publiée chez Lit-Verlag, et en collaboration avec Hélène Buzelin et Mylène Dufault, l’article “On translating the ‘bible of marketing’” (2015), paru dans The Translator.

Consulté 7 fois   ·   Modifier