à 

C9019
3150, rue Jean-Brillant
Montréal (QC) Canada  H3T 1T3

Vidéo

Depuis le virage culturel des années 1980-1990, la traductologie s’intéresse de plus en plus aux aspects sociaux, politiques et historiques de la traduction. Toutefois, trop peu d’études s’intéressent spécifiquement au rôle de la traduction dans les processus d’indépendance politique. Depuis le rejet partiel du nouveau statut d’autonomie de la Catalogne par le Tribunal constitutionnel espagnol en 2010, de nombreux documents pro-indépendance ont été produits, traduits et publiés par la société civile catalane. Ces documents visent notamment à sensibiliser la communauté internationale à la situation qui prévaut actuellement en Espagne et en Catalogne, et à promouvoir l’indépendance de la Catalogne sur la scène internationale. La traduction devient ainsi un instrument discursif de la paradiplomatie indépendantiste catalane étant donné que les textes sources ont été rédigés, sélectionnés, remodelés et assemblés spécifiquement aux fins de paraître en traduction. Par ailleurs, la compilation des langues cibles nous permet de croire que ces dernières ont été choisies en fonction de leur poids politique en Europe et sur la scène internationale. Nous exposerons comment s’articule la campagne de traduction pro-indépendance entreprise par la société civile catalane depuis 2010, nous soulignerons le rôle des agents de cette campagne de traduction (maisons d’édition, directeurs et directrices de publication, rédacteurs, traducteurs, etc.), puis nous exposerons comment s’articule le discours indépendantiste catalan (en traduction) dans quelques-uns des ouvrages répertoriés.

Consulté 188 fois   ·   Modifier