Du 7 novembre au 6 décembre 2017, La Maison du développement durable, en collaboration avec Groupe Photo Média International, Euréko et Camtec Photo, est heureuse de présenter l'exposition Nenets, nomades au bord de la sédentarisation de l'artiste Fabrice Dimier.

Contexte

Le peuple Nenets résiste à la sédentarisation depuis des siècles. Ces éleveurs de rennes sont les derniers gardiens d’un territoire convoité par les industries gazières.

Entre le cercle polaire et la mer de Kara, 40 000 Nenets vivent au coeur d’un désert blanc de 770 000 km2. 8 000 d’entre eux seulement sont encore nomades. Si leur mode de vie traditionnel a peu changé, leur rapport avec la fédération russe a évolué. Le sous-sol du territoire contient 90 % du gaz russe. Les infrastructures et les villes gazières défigurent progressivement la toundra. Pour négocier les droits de passage, les industries gazières déversent des millions dans les constructions de logements, de structures sanitaires et scolaires.

Les villages voient ainsi une forte croissance des installations de nomades. Les enfants jouent un rôle majeur dans ces décisions de sédentarisation. Ils sont scolarisés gratuitement 9 mois par an en internat dans les villages.

Fabrice Dimier - Gagnant du concours de reportage photographique NATURE HUMAINE

Photojournaliste basé à Paris, Fabrice Dimier pose préférentiellement son regard sur des thématiques sociétales. Son travail interroge la place de l’humain dans la société contemporaine. Il aime prendre le temps de traiter des thèmes en profondeur, avec une approche documentaire et journalistique. Son travail est régulièrement exposé et publié dans la presse internationale.

Distinctions : DAYS JAPAN International Photojournalism Award 2nd, Performances Awards HPA/UNESCO, International Photography Awards Honourable Mention, Best Foreign Photographer for India Award.

Vernissage

Le vernissage de l'exposition aura lieu le 7 novembre à 12 h 15. Contribution suggérée : 5 $. 

Merci!

La Maison du développement durable tient à remercier Hydro-Québec, partenaire principal de sa programmation. Elle remercie également Groupe Photo Média International, Euréko et Camtec Photo, Novae, le Journal Métro et Planetair, grâce auquel seront compensées les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des participants de la programmation 2017.

Fier partenaire de la Ville de Montréal et de Montréal durable 2016-2020.

 
Consulté 2 fois   ·   Modifier