Erdem Taşdelen. The Curtain Sweeps Down

La première exposition solo d’Erdem Taşdelen à Montréal explore les répercussions sociopolitiques de Genç Kizlar, une œuvre littéraire publiée en Turquie en 1950. Paru sous le pseudonyme de Vincent Ewing, ce roman en langue turque était en réalité l’œuvre d’une jeune femme de 21 ans, Nihal Yeğinobalı. Regroupant œuvres sonores, photographies, peintures et textes, le projet de Taşdelen propose un récit semi-romancé de ces événements afin de souligner comment certaines voix sont tues de manière systématique, tandis que d’autres ont la possibilité de rejoindre le grand public.

Né à Ankara en 1985, Erdem Taşdelen vit et travaille à Toronto. Sa pratique multidisciplinaire, ancrée dans le conceptualisme, intègre autant l’installation, la vidéo, le dessin, la sculpture, l’œuvre sonore que le livre d’artiste. Caractérisées par un humour incisif, ses œuvres interrogent l’expression de soi soumise aux comportements culturellement acquis.

Cette exposition est présentée grâce au soutien de l’association SAHA et du Conseil des arts du Canada.

+ : vernissage le 14 février à partir de 17h

+ : en savoir plus sur l’exposition

+ : site web officiel de l’artiste

Consulté 4 fois   ·   Modifier