à 

Amphithéâtre Lévis
5255, avenue Decelles
Montréal (QC) Canada  H3T 2B1

Limiter le réchauffement climatique sous 2°C implique de renoncer à extraire une grande partie de la ressource fossile. Un des leviers pour y parvenir est la tarification du carbone. En associant à chaque tonne équivalente de CO2 rejetée dans l’atmosphère son coût réel pour le climat, les règles du jeu économique seraient bousculées. La “rente pétrole” céderait ainsi le pas à la “rente carbone” : une transition particulièrement ardue à opérer pour les détenteurs et consommateurs d’énergies fossiles. Comment basculer vers une économie à faibles émissions en carbone? Quelles leçons peut-on tirer du système de quotas européens? Et de l’expérience nord-américaine? Quel est l’impact potentiel de ce changement sur les entreprises? Les systèmes actuels représentent-ils un coût du carbone équitable?

En ouverture, Christian de Perthuis, professeur invité de l’Institut EDDEC et expert reconnu du marché européen des quotas de CO2 et de la finance carbone, nous partagera ses réflexions. Professeur d’économie à l’Université Paris-Dauphine, il est également l’auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet.

Au cours de cet événement, trois panélistes viendront enrichir la discussion en explorant sous divers angles les enjeux liés à cette transition énergétique. Les questions du public permettront d’aborder d’autres facettes de la tarification du carbone. Cet échange dynamique sera animé par Franck Scherrer, directeur académique de l’Institut EDDEC et professeur titulaire à la Faculté d’aménagement de l’Université de Montréal.

Consulté 1358 fois   ·   Modifier