Débute à 

Salon orange
300, boulevard de Maisonneuve Est
Montréal (QC) Canada  H2X 3X6

En 2012, une rébellion dans le nord du Mali fut suivie d’un coup d’État et, en 2013, d’une intervention internationale incluant une force militaire française et une force de casques bleus onusiens. Depuis, malgré un Accord de paix signé en 2015, la situation au Mali s’est détériorée. La fragmentation des groupes armés, le déplacement géographique des violences vers les régions du centre et du sud du pays, la propagation des micro-conflits et le recul de l’État sont tous des indicateurs de la transformation des dynamiques conflictuelles.

Comment devons-nous qualifier le conflit au Mali en 2018? La question est fondamentale, car la réponse implique les solutions et les interventions internationales proposées ou mises en pratique. Dans un contexte où la situation se détériore et où l’accent est mis sur le déploiement d’une force militaire des pays du G5 Sahel, il est essentiel de débattre des analyses du conflit afin d’explorer de nouvelles pistes de solution.

Le Centre FrancoPaix en résolution des conflits et missions de paix a produit plusieurs rapports de recherches sur le Mali, ainsi que plusieurs autres documents d’analyse, grâce notamment au soutien d’Affaires mondiales Canada. Le projet Mali du Centre FrancoPaix rassemble une équipe internationale de chercheur.e.s pour une compréhension accrue et détaillée du conflit ainsi que des possibilités pour la paix, afin d’appuyer les efforts maliens et d’améliorer les réponses des partenaires internationaux engagés au Mali. Dans ce cadre, le Centre FrancoPaix organise une série d’événements sur trois continents, dont fait partie cette conférence.

La conférence de Montréal inclut la participation des professeurs Bruno Charbonneau et Jonathan Sears, du Dr Adam Sandor, et sera présidée et modérée par la professeure Marie-Joëlle Zahar qui a participé au processus de médiation internationale au Mali.

Consulté 2 fois   ·   Modifier