à 

DS-R515
320, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (QC) Canada  H2X 1L7

Vous le constatez tous les jours, les « fausses informations » concernent toutes les dimensions de notre vie : fausses nouvelles, faits alternatifs, complot, post-vérité, on ne compte plus les dénominations employées pour rendre compte des phénomènes actuels de diffusion de contenus aux valeurs informationnelles extrêmement diversifiées. Les scandales sanitaires et conflits d’intérêts ont fortement miné la confiance dans les expert.e.s traditionnel.le.s, préparant un terrain propice, non seulement à la circulation de discours alternatifs, mais surtout à leur prise en considération par les populations. Ces enjeux font écho aux problématiques traditionnellement abordées en sciences de la communication. Les cadres théoriques et les approches qu’elles ont développés permettent effectivement de comprendre en quoi il ne suffit pas de prononcer un discours ou de formaliser une connaissance, il faut aussi se faire reconnaître comme source crédible, légitime, digne de confiance, compétente, sincère, bienveillante, etc.

L’école d’été a pour objectif de diffuser ces approches sous un format mobilisable concrètement par les décideur.e.s, éducateur.rice.s, chercheur.e.s et producteur.rice.s d’information touché.e.s par les fausses informations. Conférences et ateliers amèneront à s’approprier des grilles de lecture originales de ces phénomènes tout comme à appliquer des méthodes concrètes pour qualifier l’information ou la produire en favorisant sa reconnaissance.

Cette école, fruit de la collaboration entre ComSanté, le LabCMO et la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux socioculturels du numérique en éducation, a pour objectif de proposer à toute personne liée à la production ou la consommation d’informations des clés pour faire face à ce phénomène central dans nos quotidiens.

Pour plus d'information et pour vous inscrire rendez-vous sur la page de l'événement

Consulté 5 fois   ·   Modifier