à 

Amphithéâtre Albert-Royer
3175, Chemin de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (QC) Canada  H3T 1C5

Conférence scientifique | Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

Titre :
VSTM2A, un nouveau facteur contribuant au développement des cellules adipeuses

Conférencier :
Mathieu Laplante, PhD, professeur à la Faculté de médecine de l'Université Laval, Centre de recherche de l'Institut universitaire de cardiologie et pneumologie de Québec (CRIUCPQ)

Biographie :
J’ai obtenu mon doctorat dans les laboratoires du Dr Yves Deshaies (U.Laval) en 2007. Durant ma formation, j’ai étudié avec grand intérêt le métabolisme du tissu adipeux en réponse à l’activation du récepteur nucléaire PPARγ. C’est au cours de ces années que mon intérêt pour l’étude du tissu adipeux, du métabolisme et des maladies reliées à l’obésité s’est développé. J’ai ensuite joint l’équipe du Dr David Sabatini (MIT), un chercheur reconnu pour ses travaux sur le sentier signalétique mTOR. L’objectif principal de mon stage postdoctoral était d’élargir mes horizons sur les mécanismes moléculaires par lesquels les cellules intègrent la présence de nutriments et dans quelle mesure ces signaux contrôlent la croissance et le métabolisme cellulaire. Au cours de ces années, j’ai acquis une connaissance de la signalisation cellulaire. Techniquement, en plus d’avoir la chance d’apprendre à mettre au point des modèles animaux transgéniques, j’ai acquis de solides bases en biologie moléculaire me permettant aujourd’hui de réaliser plusieurs types d’expériences en culture cellulaire. Formé initialement en tant que physiologiste, j’ai aujourd’hui une formation complémentaire en biologie moléculaire, ce qui me permet d’avoir une vision large et intégratrice dans mon approche scientifique. La formation que j’ai acquise a stimulé mon désir d’approfondir les connaissances des mécanismes physiologiques contrôlant le métabolisme des tissus en réponse à l’excès de nutriment et à l’obésité.









  ·   Modifier