à 

1452, rue Sherbrooke Ouest
Montréal

Jaber Lutfi

Bébés dragons

Exposition du 19 juillet au 9 septembre 2018

Vernissage jeudi 19 juillet de 17 h à 21 h

Galerie Tommy Zen

1452, rue Sherbrooke Ouest

Montréal, Québec  H3G 1K4

[email protected]

Tél : 514-526-6919

Du 19 juillet au 9 septembre 2018, la Galerie Tommy Zen présente l’exposition Bébés dragons de Jaber Lutfi.  Le public est convié à venir rencontrer l’artiste lors du vernissage, le jeudi 19 juillet de 17 h à 21 h.

Jaber Lutfi est un artiste inclassable à l’imaginaire singulier. Ses oeuvres oniriques peuplées de personnages et créatures étranges semblent tout droit sorties d’un monde lointain dont on trouve encore les traces dans les contes anciens.

Les tableaux semblent parfois traduire des récits élaborés et réfléchis.  Ils sont toutefois issus de gestes spontanés où tranquillement, par le jeu des pinceaux, se détaillent formes et personnages issus de l’imagination foisonnante de l’artiste : cavaliers, poissons, bateaux et créatures fabuleuses.  Ses clairs-obscurs sont peints en multiples couches acryliques colorées et translucides, souvent détaillés jusqu’aux limites du visible ou s’entremêlent des images mouvantes.

Bien que résolument contemporain dans sa technique et ses préoccupations, l’artiste puise ses influences dans l’œuvre de Van Eyck, Picasso, Bosh et Michaud.

Derrière cette facture singulière qui n’est pas dénudée de sens, apparaissent aussi les préoccupations de l’artiste relativement à la culture et la religion, qui à travers l’art forgent notre conception du monde imaginé et du monde réel.

Né au Liban, Jaber Lutfi vit et travaille à Montréal.  Il a complété son baccalauréat en arts plastiques, concentration peinture, à l’UQAM en 1990.  Il a depuis présenté plus de 25 expositions individuelles et participé à de nombreux événements collectifs en art contemporain ici et à l’étranger.

Le travail de Lutfi revêt un caractère théâtral qui l’a mené à des collaborations multidisciplinaires.   La compagnie de théâtre Omnibus a créé un spectacle de mime en se basant sur douze de ses grands tableaux. Il a aussi conçu sous le parrainage de François Barbeau une centaine de costumes pour l’Histoire lamentable de Titus Andronicus de Shakespeare produit par cette même compagnie en 2006 et 2007.

En plus de montrer en permanence les œuvres de Tommy Zen, la Galerie Tommy Zen offre au public six expositions temporaires par année.  Elle se veut équitable pour les artistes, invitante et chaleureuse pour les amateurs d’art et ouverte sur le monde.  Sa formule d’expositions temporaires permet de faire découvrir une plus grande diversité d’artistes et de pratiques, des œuvres de recherche et des propositions parfois plus audacieuses.

Consulté 119 fois   ·   Modifier