à 

Bibliothèque Bruno-Roy (3e étage)
3492, avenue Laval
Montréal (Québec) H2X 3C8

Inscrivez-vous d’ici le 29 novembre pour payer moins!

Pour raconter une histoire, il faut au moins une voix. Comment celle-ci se situe-t-elle par rapport aux personnages et à l’époque où se déroule l’histoire? Première ou troisième personne, passé ou présent, narrateur aligné ou non… comment s’y retrouver? Quels sont les possibilités offertes par chaque type de narration?

Votre chef de laboratoire, Éric Gauthier, vous offrira conseils, techniques et exemples et vous invitera à mettre à l’essai divers narrateurs. Venez explorer et réfléchir en groupe pour bénéficier des réactions et commentaires de chacun. Un rendez-vous pour sortir de votre routine d’écriture et exercer votre curiosité dans une atmosphère détendue.

L’atelier est offert au prix de 120$ si vous vous inscrivez d’ici le 29 novembre (130$ par la suite). Il y aura de la place pour un maximum de 11 participants. Le laboratoire s’adresse à quiconque a déjà commencé à écrire, que ses écrits aient été publiés ou non. Certains des exercices proposés peuvent être ajustés en fonction du degré d’expérience de chaque participant; par contre, les auteurs de niveau débutant ou intermédiaire risquent d’en retirer davantage que les auteurs aguerris.

Contrairement au précédent, ce laboratoire portera uniquement sur la nouvelle et le roman (les questions de narration se posent autrement lorsqu’on écrit pour la scène ou pour l’écran).

D’autres journées de laboratoire seront offertes. Notez qu’elles sont toutes indépendantes les unes des autres et que vous pouvez donc assister à n’importe laquelle sans avoir à vous inscrire aux autres.

Votre chef de laboratoire

Éric Gauthier (écrivain et conteur de l’insolite, informaticien défroqué, Abitibien errant), se passionne pour les histoires et pour les rouages de l’écriture. C’est en 1999 qu’il a commencé à conter et à publier; depuis, il a présenté ses histoires jusqu’en France, au Yukon et en Serbie. Ses nouvelles, contes et romans lui ont valu plusieurs prix, dont le Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois. Après son recueil de contes Feu blanc (Planète rebelle, 2009) et son ambitieux roman Montréel (Alire, 2011), il a proposé en 2015 La Grande Mort de mononc’ Morbide (Alire), roman qui met en évidence sa voix de conteur et son style singulier. En plus de donner des ateliers pour conteurs et pour écrivains, il offre des consultations individuelles et a créé l’échafaudage, un outil pour l’écriture de romans.

(photo par Jean-François Dupuis)

Pour information et inscription:
http://ericgauthier.net/labo-narrateurs/

  ·   Modifier