///
▸▸Vernissage
1er novembre 2018, 17 h

▸▸Performance de l'artiste dans la vitrine : 18 h
5445, avenue de Gaspé, rez-de-chaussée, espace 107-B

▸▸Présentation d'artiste à TOPO : 18 h 30
5445, avenue de Gaspé, espace 608
///


Du 1er novembre au 1er décembre 2018, TOPO présente dans sa vitrine d’exposition l'installation « J’ai trouvé ton téléphone. », aboutissement artistique d’une démarche entreprise depuis quelques années par l’artiste Manuel Chantre. Dans un téléphone trouvé, le plus récent fichier était marqué d'une date fatidique : Monday, March 11, 2013.

En 2015, Manuel Chantre trouve un téléphone et décide d'en utiliser les données, images et vidéos pour réaliser une exposition. Il ne contacte pas la propriétaire pour laisser s'échouer ses données. Il les transforme et se les réapproprie pour créer ses propres sculptures, cumulant projections, photographies et acrylique.

Interpellé par cette question éthique de l'appropriation de données numériques, l'artiste interpelle le public sur ce qu'il devrait faire, à travers ses pages Facebook et Instagram, lors d'une résidence à TOPO en juin 2018. Il entreprend finalement de contacter la propriétaire du téléphone trouvé et il l'avise de sa démarche.

L'exposition présente cette rencontre médiée par les machines, les réseaux sociaux et les identités qui se côtoient devant l'image de notre fond d'écran. Quelle en est la résultante ?


•••Manuel Chantre
manuelchantre.com

Basé à Montréal, Manuel Chantre est un artiste associé aux arts numériques, aux arts visuels et à la composition musicale. Il crée des installations, sculptures, performances et œuvres publiques. Son approche rassemble différents médiums contrôlés numériquement, dont la lumière, la projection vidéo, la musique, l'interactivité, la 3D, le Web et la fabrication numérique.

Depuis, 2004, plus de soixante-dix institutions en arts médiatiques de renommée internationale, événements prestigieux ou organisations publiques ont présenté ses œuvres, dont quelques unes font aujourd'hui partie de collections privées. Son travail propose un univers fictif à la fois sensoriel et narratif explorant les supports de la mémoire, l'identité ainsi que les espaces habités, immatériels ou virtuels fabriqués par l'être humain. Chantre s'intéresse aux propriétés tridimensionnelles permises par la projection multi-écrans, la matérialisation de faisceaux de lumière ainsi que la projection avec des structures transparentes dont il explore les propriétés optiques.

Né à Québec en 1978, Chantre détient un baccalauréat en anthropologie sociale et culturelle de l’Université Laval (2001), un baccalauréat en beaux-arts et en musique électroacoustique de l’Université Concordia (2004) et il a étudié l’électronique et la programmation (1997).

  ·   Modifier