à 

535, avenue Viger Est
Montréal (QC) Canada

Le 19 juillet 1937 a été inaugurée à Munich l’exposition Art dégénéré, terme qu’utilisaient les nazis pour désigner et discréditer plusieurs courants de l’art moderne qualifiés d’anti-art. Plus de 600 œuvres modernes du début du XXe siècle ont été décrochées  de plusieurs musées allemands et exhibées au public afin de lui montrer le caractère éminemment « décadent » de cet art, symptôme ‒ selon le régime ‒ d’une société malade en déclin. En réalité, cette exposition a servi de pendant négatif à la Grande exposition allemande inaugurée la vieille par Hitler et dont le but était d’afficher publiquement l’idéal esthétique du pouvoir nazi.

Cette série a pour objectif d’explorer et d’analyser la notion d’« Art dégénéré » dans son contexte historique, culturel et artistique. Nous verrons que l’exposition Art dégénéré s’insérait dans un ensemble de manifestations qui lui ont conféré un sens esthétique et politique souvent méconnu du grand public. Nous examinerons également la façon dont ces deux expositions fonctionnent et se répondent selon une mise en scène savamment étudiée. Enfin, nous évoquerons les retombées qu’elles ont eues sur l’ensemble des acteurs du monde de l’art en Europe.

Conférencière

Amel ferhat est titulaire d’une maîtrise en histoire de l’art de l’université paris i-sorbonne. Historienne de l’art, conférencière indépendante, et accompagnatrice de voyages culturels, elle possède une longue expérience dans l’enseignement et la conception de voyages culturels.

Passionnée d’art et de culture, amel accorde une grande importance aux valeurs de partage et de générosité. Pédagogue avant tout, elle a le don de transmettre sa passion et son savoir à un public très diversifié. Grâce à son approche originale, amel vous offrira un éclairage inédit sur une variété de sujets en lien avec l’histoire de l’art. Pour en savoir plus, visitez son site le club de l’art.

Voir mes autres conférences 

  ·   Modifier