à 

5455, avenue de Gaspé , Rez-de-chaussée - espace 109
Montréal (QC) Canada  H2T 3B3

Projet préparé par Douglas Moffat

Du 18 avril au 15 juin 2019
Vernissage le 18 avril à 19 h

Écouter du #mallsoft, c’est entrer dans une sorte de métafiction, dans un acte de construction d’un lieu, et être témoin d’un étrange décalage temporel. De petits détails révélateurs et des indices spatiaux donnent vie à des espaces imaginés, oubliés ou perdus.

Le #mallsoft est un micro genre musical existant principalement à travers la plateforme de musique en ligne Bandcamp. Les premiers albums sont parus vers 2013, dérivés du genre #vaporwave. Ces enregistrements sont créés à partir d’un trope commun, celui d’une visite imaginée au centre commercial — un lieu aux fortes réverbérations et de faibles échos d’une musique de fond programmée. Contrairement au #vaporwave, ce genre se veut moins une vague critique du capitalisme tardif, mais propose plutôt une assise purement fictionnelle pour un nouvel univers sonore.

La relation étrange du #mallsoft avec la mémoire et la «réflexion» propose une alternative inhabituelle à la linéarité historique souvent mise de l’avant par la critique musicale. Je préfère percevoir le #mallsoft comme un genre moins préoccupé par le domaine temporel (t) que par l’(x) et l’(y) de la dimension spatiale. Il y a une gravité au #mallsoft qui n’est jamais stable. Les souvenirs sont désancrés et perdent tout référent temporel, et des sons sont créés pour revenir encore et encore. Le centre commercial ne ferme jamais ses portes.

Mon intérêt pour le #mallsoft découle de mon engagement continu avec le son des espaces architecturaux, de la manière dont nous imaginons et construisons les possibilités sonores qu’ils renferment. Cette liste de lecture est le résultat d’une écoute attentive du genre. L’essai visuel qui l’accompagne offre une série de réflexions et de fragments contextuels qui fonctionnent souvent à l’encontre de la douceur sonore entendue.

--

Douglas Moffat crée des espaces construits pour l’écoute, utilisant des enregistrements pris sur le vif, la musique électroacoustique et l’architecture de paysage. Moffat a complété son baccalauréat en architecture de paysage à la University of Guelph (Ontario) en 1999, sa maitrise en sculpture à l’Université Concordia en 2009 et une maitrise professionnelle en architecture à l’Université McGill (Montréal) en 2010. Son plus récent projet Listening to Las Vegas explore l’environnement sonore de l’artère principale de cette ville, communément nommée la Strip. Son travail a été présenté dans le cadre du Festival international de jardins aux Jardins de Métis (Québec) et du festival send + receive (Winnipeg). Pour deux étés, il a codirigé des ateliers au Architectural Association School of Architecture (Londres, R-U). Il complétait récemment, en collaboration avec Steve Bates, OKTA, une importante installation sonore pour la ville de Toronto. Il vit et travaille à Montréal.

Consulté 70 fois   ·   Modifier