Mur Mitoyen devient Caligram!
Une nouvelle plateforme moderne et agréable, actuellement en version bêta.

 à 

2940, ch. de la Côte-Ste-Catherine, salle 0056
Montréal (Québec) Canada  H3T 1B9

VERNISSAGE LE 27 FEVRIER À 17H30

Le Centre d’exposition de l’Université de Montréal, en collaboration avec le secteur des musiques numériques de la Faculté de musique de l’Université de Montréal, présente, du 27 février au 4 avril 2020, l’exposition Les formes d’ondes - 2020, mettant en valeur les diverses créations sonores prenant la forme d’installations, parfois participatives ou interactives.


Découvrez les installations retenues pour cette édition dont celle de Estelle Schorpp avec Ecosystème(s) qui s’inspire des techniques de communication des insectes orthoptères afin de plonger le visiteur au cœur d’un microcosme sonore dont sa présence modifie parfois l’équilibre de l’environnement. Les failles sur ta langue de Marc-André Labelle fait partie d’une série de travaux explorant les relations entre un dispositif autonome (oscillateur mécanique) et divers instruments permettant de créer de manière harmonieuse une musique unique. Spectre, de Laura Criollo, est une installation interactive où l’on entrevoit la métaphore de l’incertitude, tout en explorant les dualités visible/invisible et audible/inaudible. Simon Coovi-Sirois, avec son œuvre S_fw_rQ2_kGE8s, s’intéresse au flux de données numériques et à la notion de saturation perceptive en cherchant à rendre visible ce médium qu’est le numérique. Survivance, d’Eliazer Kramer dévoile cinq témoignages sonores de personnes touchées par des guerres dont les voix s’entremêlent parfois comme le serait une composition musicale en contrepoint.

  ·   Modifier